Ru Vuillen
   Réduire
               


Le ru Vuillen est un canal d’irrigation de la commune de Saint-Rhémy-en-Bosses, qui court au niveau de Plan Praz, zone située le long de la route carrossable qui mène au lieu-dit Arp du Jeu. Une bonne partie de son itinéraire se déroule à ciel ouvert, longe les prés et permet de jouir de la vue sur les monts des alentours. Ces caractéristiques, de même que la facilité d’accès, ont été des facteurs déterminants et expliquent que le ru a récemment été sélectionné – parmi les divers canaux d’irrigation de la Communauté de montagne Grand-Combin – pour faire l’objet de travaux de requalification dans le cadre du Projet Leader Plus.


Le canal du ru Vuillen


La requalification des rus permet de préserver un important patrimoine historique et d’offrir un témoignage tangible de cette culture paysanne qui a su, au cours des siècles, s’adapter à des conditions environnementales parfois défavorables. Par ailleurs, ces travaux de réhabilitation des rus ont permis à l’Administration de valoriser les ouvrages construits à des fins d’irrigation, d’encourager leur découverte et leur utilisation par le biais des parcours expressément aménagés le long du tracé d’origine et de conjuguer les exigences liées à la protection du patrimoine avec celles d’un tourisme écologique et rural en plein essor.

L’un des facteurs qui a motivé l’aménagement des rus est le régime de précipitations particulier à la Vallée d’Aoste : celui-ci est lourdement influencé par les reliefs qui bloquent le passage des masses humides venues de l’Atlantique, d’où des précipitations limitées du point de vue de leur volume et de leur répartition, et qui, seules, ne suffisent donc pas aux besoins de l’agriculture et de l’élevage.
Etant donné l’importance de ces deux activités économiques pour la subsistance des populations qui habitaient les vallées dans le passé, dès le XIIIe siècle, il a fallu créer des systèmes d’irrigation pour remédier au manque de précipitations. C’est ainsi qu’ont été aménagés les rus les plus anciens, puis un réseau plus dense de canaux d’irrigation grâce auxquels, génération après génération, la population locale a pu exploiter son territoire. Ce système d’irrigation revêt, aujourd’hui encore, un rôle fondamental, non seulement pour le développement agricole, mais aussi – et surtout – pour la protection des sols. Les rus permettent en effet aux eaux météoriques en excès et aux eaux usées de s’écouler, ce qui contribue à protéger le territoire à la fois contre les éboulements et glissements de terrain et contre le ruissellement.
 

Parcours le long du ru




Torna al menù di accesso rapido